Quand le e-commerce profite de la baisse du pouvoir d'achat...

Le e-commerce profite de la baisse du pouvoir d'achat

Selon eMarketer, le e-commerce français devrait augmenter en 2012 de 12,3%, ce qui placerait la France au 3ème rang européen du marché online derrière le Royaume Uni et l’Allemagne.

Augmentation des dépenses en ligne en temps de crise. Pourquoi ?
​​​​​​​
eMarketer attribue l’augmentation des ventes en ligne au nombre croissant de cyberacheteurs qui devrait représenter 75% en 2012, contre 71% en 2011. La seconde raison, c’est la pression économique que subissent les consommateurs français qui les incite à fouiller le web pour dénicher les meilleurs prix, au détriment des magasins physiques.


Vous souhaitez en savoir plus sur le webmarketing ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires par www.ckc-net.com, éventuellement avec d’autres données vous concernant, afin de permettre l’élaboration de statistiques en vue de l’amélioration du site et vous permettre de partager du contenu sur les réseaux sociaux.
En savoir plus - Paramétrer mes cookies